Menu

Marie Rose Moro
marie rose Moro
Psychiatre, Professeur des Universités
Directrice de la maison des adolescents de Solenn, Hôpital Cochin
 

Grandir c'est croire
Marie Rose Moro et Julia Kristeva proposent, en coécrivant ce livre, une réflexion sur un sujet encore peu pensé : le besoin de croire.
Les deux auteures affirment que La question du besoin de croire éclaire et nourrit la crise sociale que nous traversons aujourd’hui. Resté en suspens depuis 1968, ce phénomène social profond a été ranimé par le retour des religions. L’islam, pour différentes raisons, a réveillé cette question qui sommeillait.
Aujourd’hui, il nous faut comprendre la radicalisation, l’interpréter, pour établir un dialogue avec les jeunes qui « choisissent » cette option, et leur montrer qu’il existe d’autres chemins pour exprimer ou sublimer ce besoin de croire.
Si « liberté, égalité, fraternité » ne sont que des mots, s’ils ne sont pas soutenus par un récit, par des personnes qui les incarnent, par des expériences, qui amènent à trouver une place dans la société, alors ces mots sont morts et il reste un état de mal-être. C’est pourquoi nous pouvons dire que la crise sociale que nous vivons aujourd’hui est la manifestation même du besoin de croire. Les auteurs militent donc pour un accompagnement social, éthique, de la jeunesse, indispensable pour éviter l’extrémisme.


https://www.bayard-editions.com/religions-et-sciences-humaines/sciences-humaines/societe/grandir-cest-croire 

https://www.reforme.net/culture/livres-romans/2020/06/17/lecture-le-destin-dune-jeune-protestante-et-comment-comprendre-les-ados/

https://frequenceprotestante.com/diffusion/midi-magazine-du-19-06-2020/

Rédigé par Marie Rose Moro le Mercredi 29 Avril 2020


Guide de psychothérapie transculturelle
Comment soigner les enfants migrants ou nés de parents
migrants ? Comment favoriser les passerelles entre le
monde d’origine et le monde d’accueil ? Un véritable guide
indispensable pour tout clinicien.
La psychothérapie transculturelle a transformé la prise
en charge des migrants et de leurs enfants. Elle est fondée
sur l’anthropologie et la thérapie avec les apports de la
psychanalyse, de la thérapie familiale ou de groupe... Elle
permet de comprendre les besoins des enfants migrants et
favorise les passerelles entre le monde d’origine et le monde
d’accueil.
Ce livre est un véritable guide. Pas à pas, il précise les règles
d’organisation de la thérapie transculturelle : constitution
du groupe de thérapeutes, traduction et interprètes, mixité
et diversité, lieux, durée… Il détaille le déroulement de la
thérapie, séance après séance, de la création des conditions de
rencontre à l’imagination de nouveaux possibles, une nouvelle
place, un nouveau destin pour le bébé, l'enfant et l’adolescent
dans sa famille.
Un outil de travail clair, accessible, pédagogique :
indispensable pour tout clinicien, tout professionnel,
tous ceux qui veulent comprendre comment ça marche.
Un espoir et une avancée pour tous ceux qui grandissent
dans un contexte transculturel.

https://www.transculturel.eu/HOSPITALITE-S_a1120.html

Rédigé par Marie Rose Moro le Mardi 10 Mars 2020


Pour le bien être et la santé des jeunes
L’adolescence, jusqu’au début de l’âge adulte, est une période de grande fragilité psychique (dépression, alcoolisation, troubles du sommeil, de l’alimentation…), alors même que s’y décident bien des choix et des orientations qui structureront toute une vie.

Contre ce malaise des jeunes dans notre pays, l’école a un rôle crucial à jouer.

S’inspirant de réussites locales et de politiques imaginatives à l’étranger (Australie, Finlande…), Marie Rose Moro et Jean-Louis Brison nous proposent dans ce livre des mesures concrètes pour fonder une nouvelle alliance éducative et thérapeutique et bâtir une école soucieuse aussi bien des apprentissages que de l’épanouissement individuel des élèves.

Les deux sont d’ailleurs indissociables : être heureux au collège, au lycée ou à l’université et être capable d’apprendre sont les expressions d’un même goût de vivre !

Marie Rose Moro est chef de service de la Maison de Solenn, maison des adolescents de l’hôpital Cochin (AP-HP). Professeur de psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent à l’université Paris-Descartes, elle a publié Aimer ses enfants ici et ailleurs et Nos enfants demain.
Jean-Louis Brison est inspecteur d’académie honoraire. 

Rédigé par Marie Rose Moro le Mardi 23 Juillet 2019


Commander
Commander
Marie Rose Moro a dirigé l'année dernière une grande étude sur le bien-être et la santé des jeunes en France. À la lumière des résultats , elle lance aujourd'hui avec ce livre une alerte : les jeunes en France ne vont pas bien. 15% d'entre eux traversent de graves difficultés. Une grande proportion (près de 20 %) de jeunes connaissent un épisode dépressif. On sait aussi que les postes de pédopsychiatrie dans le secteur public ont diminué de 50 % !
L'auteure affirme que l'éducation à la santé, les campagnes de prévention des risques, le repérage des souffrances et la mise en oeuvre des soins, s'inscrivent dans le projet national de justice et d'égalité des chances porté par notre République.
Elle propose des solutions concrètes pour améliorer cette situation et défend la revendication du bien-être au coeur de la formation de l'individu comme un droit.

Article "Nous manquons de bienveillance avec les ados", Le Figaro Madame, 5 novembre 2017
http://madame.lefigaro.fr/societe/riad-sattouf-et-marie-rose-moro-nous-manquons-de-bienveillance-av-271017-134998
Article "Il faut croire en nos ados" paru dans ECA, octobre 2017

Rédigé par Marie Rose Moro le Mardi 24 Octobre 2017


Dialogue entre Philippe Gutton et Marie Rose Moro
Avec Marie-Christine Aubray


« Où vais-je ? », « Qui suis-je ? » L’adolescent s’éloigne de la famille, quitte l’organisation infantile. Mais où se rendre ? Comment devenir soi parmi les autres ? Entre imitation et révolte comment trouver son originalité, son identité ?
Deux grandes figures de la clinique adolescente, Marie Rose Moro et Philippe Gutton, s’interrogent ensemble sur l’engagement adolescent. Un dialogue intense où chacun puise dans sa pratique pour mieux comprendre le rôle de la radicalité à ce moment déterminant de la construction de soi.
Dans un échange d’une rare clarté, ils analysent les parcours de Léa, Michel, Inès… tentés par la radicalisation au seuil de leur vie d’adulte. Recherche d’absolu, quête d’idéalité, volonté d’agir sur le monde, de le transformer, de le rendre plus juste : l’adolescent se radicalise dans des processus qui sont très hétérogènes. Loin de donner un modèle unique de compréhension de situations très différentes, Marie Rose Moro et Philippe Gutton éclairent cette radicalité par leur connaissance du processus adolescent.
 

Rédigé par Marie Rose Moro le Lundi 18 Septembre 2017


1 2 3 4 5
Galerie de photos
CharlesDi
marie_rose_moro
JonathanAhovi_VivaIny_Québec
HeloiseMarichez
JeanBaptisteLoubeyre
marcellegeber-marierosemoro
Theatre_idees_debat_enfancesacreeenfancesacrifiee_11072011_2
omarndiaye_fann2012_moro
revuelautre
nbouaziz_ccouanet_bordeaux2010_moro
FrancoisGiraud


Site créé par Sophie Haberbüsch-Sueur pour Marie Rose Moro dans le Portail Transculturel.eu