Menu

Marie Rose Moro
marie rose Moro
Psychiatre, Professeur des Universités
Directrice de la maison des adolescents de Solenn, Hôpital Cochin
 

La psychiatrie des bébés et des adolescents





La psychiatrie des bébés et des adolescents

La psychiatrie des bébés et des adolescents
Ayant d’abord commencé avec les bébés et leurs parents, j’ai été sensibilisée à la grande vulnérabilité mais aussi à la grande plasticité des bébés, caractéristiques que je retrouve maintenant avec les adolescents. Bébés et adolescents sont tous les deux révélateurs des grandes questions posées à la fois à la clinique et à la société. Ce sont deux âges où prévention et soins sont intimement liés, ce qui rend le travail au quotidien encore plus passionnant. Après avoir créé la Maison des adolescents d’Avicenne à Bobigny, Casita, je dirige maintenant la Maison des adolescents de Cochin à Paris, Maison de Solenn, qui cherche à accueillir et soigner les adolescents qu’elles que soient les questions qu’ils se posent, qu’elles soient somatiques ou psychiques et quel que soit le mode d’expression de leur souffrance. L’enjeu est aussi ici de développer des manières de soigner qui prennent en compte la diversité des adolescents et leurs spécificités d’expression : une grande place est donnée aux expressions artistiques, aux expressions corporelles, aux différents modes d’expression et de sublimation des adolescents.

La psychiatrie des bébés et des adolescents
Pour en savoir plus :
Voir le site de la Maison des Adolescents : www.mda.aphp.fr
 
La Psychiatrie des adolescents - Claude Marquette 

Marie Rose Moro




Galerie de photos
MarcelleGeber
tillon_mestre_moro
Theatre_idees_debat_enfancesacreeenfancesacrifiee_11072011_2
moro_mestre_gabrieloukoundji_salonlivre_bordeaux_092011
mestre_moro_ottino_geneve
legion_honneur_marcellegeber_marierosemoro_072012_1
TEDX_champselysees_20052015_Defendrebilinguismeenfantsmigrants_moro
ClaireMestre
IsamIdris_ClaireMestre_Moro
mrmoro_mda_cochin_thomas_louapre
TaharAbbal


Site créé par Sophie Haberbüsch-Sueur pour Marie Rose Moro dans le Portail Transculturel.eu