Menu

Marie Rose Moro
marie rose Moro
Psychiatre, Professeur des Universités
Directrice de la maison des adolescents de Solenn, Hôpital Cochin
 

Créer pour Yourcenar : être possédée par les images et les personnes





Yourcenar pouvait écrire n’importe où et en toutes circonstances. Elle disait d’ailleurs qu’elle travaillait tout le temps. Installée à sa machine à écrire, en face de Grace Frick, dans un tout petit bureau, elle pouvait s’interrompre  à tout moment pour s’occuper de travaux domestiques ou répondre à la dame qui faisait le ménage et à qui Yourcenar donnait des consignes très strictes. En fait, elle se disait posséder par ses personnages et les scènes s’imposaient à elle, comme des visions, comme nous l’a raconté Joan E Howard. Elle ne cherchait pas la logique, elle écrivait ces scènes. C’était pour elle, une source de connaissance de ses personnages. Ainsi quand elle a terminé l’écriture de son chef d’œuvre, L’œuvre au noir, elle s’est installée dans son hamac pour méditer et se séparer de Zenon qui l’avait accompagnée si longtemps, qui l’avait possédée. Elle a dit trois cent fois le nom de Zenon. Seule manière de se séparer de lui et de se laisser posséder par d’autres personnages, par d’autres vies. On n’est pas loin du duende des créateurs que les gitans andalous invoquent comme source de leur créativité dans le flamenco : quelque chose qui s’impose à vous et habite votre corps et vôtre âme.
 
 

Marie Rose Moro




Galerie de photos
revuelautre
jonathanahovi
ottino_lachal_moro
mrmoro_mda_cochin_thomas_louapre
lachal_versini_defenseurdesenfants_moro
moro_mestre_gabrieloukoundji_salonlivre_bordeaux_092011
AmezzianeAbdelhak
heloisemarichez_geneve_moro
revuelautre
FatouDia_DrIdrissa_PrMoro_PrNdiaye_DrCamara_Fann2012
MLarocheJoubert_DRezzoug


Site créé par Sophie Haberbüsch-Sueur pour Marie Rose Moro dans le Portail Transculturel.eu