Menu

Marie Rose Moro
marie rose Moro
Psychiatre, Professeur des Universités
Directrice de la maison des adolescents de Solenn, Hôpital Cochin
 

Other Languages Contents



Marie Rose Moro, MD, PhD :

Psiquiatra infantil. Professora de psiquiatria da criança e do adolescente, Universidade Paris Descartes. Sorbonne-Cité.

Chefe de departamento de medicina transcultural e psicopatologia do adolescente, Maison de Solenn, Maison des adolescents do Hospital Cochin (Paris, França).

Criou e é a responsável pelas consultas transculturais destinadas a bebês, crianças, adolescentes e suas famílias, Hospital Avicenne (Bobigny) e Cochin (Paris).

Chefe de fila da psiquiatria transcultural na Europa.

Diretora da revista transcultural, L’autre. Clinicas, Culturas e Sociedades. www.revuelautre.com

Presidente da Associação Internacional de Etnopsiquiatria (AIEP). www.clinique-transculturelle.org / www.Transculturel.eu

Professora convidada para conferências em vários países do mundo.

Escreveu inúmeros livros e artigos internacionais em inglês, francês, italiano, alemão, espanhol e português.


Em português
 



Bibliografia  
 
Artigos
 

  1. Lerin, T., Moro, MR., Bouznah, S. & Sarot, A. (2017) The Transcultural School Mediation Specificity: a Theoretical Overview. In : Praticas Transculturais no meio escolar. Um dossier França-Brasil. Revista Psicologia em Estudo, Maringá. ISSN 1413-7372 (no prelo).
 
  1. Moro MR. (2015) Psicoterapia transcultural da migração. Psicologia USP, 2015 ; 26(2) : 186-92.
 
  1. Feldman M, Mouchenik Y, Moro MR. (2015) Prise en charge des dyades mère traumatisée-bébé : une contrainte à la pensée et à la pratique. Revista Latinoamericana de Psicopatologia Fundamental, 2015 ; 18(2) : 253-267.
 
  1. Moro MR, Carmo-Huerta, V. (2014) Adolescência : risco e criatividade numa sociedade multicultural. Revista Portuguesa de Pedopsiquiatria, 2014 ; 36 http://appia.com.pt/revista/listagem/1/autores=Marie%20Rose%20Moro
 
  1. Carmo-Huerta V, Moro MR (2014). Incidências da transmissão dos traços de cultura no processo de subjetivação da criança e do adolescente migrante, Revista Portuguesa de Pedopsiquiatria, 2014 ; 37. http://appia.com.pt/revista/listage

  2. Moro, M. R. (2005). Os Ingredientes da Parentalidade. Revista Latinoamericana de Psicopatologia Fundamental, 8(2), 258-73.

Rédigé par Marie Rose Moro le Vendredi 15 Septembre 2017



Rédigé par Marie Rose Moro le Mercredi 6 Septembre 2017



Rédigé par Marie Rose Moro le Mercredi 30 Août 2017


Le terrorisme a touché cette fois les Ramblas de Barcelone et la petite station balnéaire de la Costa Dorada, Cambrils. La réaction a été unanime en Espagne et parmi la communauté cosmopolite de Barcelone : « Nous n’avons pas peur ! ». Ou plus exactement, même si nous avons eu peur, nous allons continuer à vivre notre modèle de vie et à le développer. J’ai été frappée par un commentaire entendu à propos de ceux qui ont perpétré ces horribles attentats : « Ils sont venus à l’Islam en même temps qu’ils sont venus à la violence » telle était la conclusion de l’enquête sur place dans cette bourgade catalane tranquille où vivaient plusieurs d’entre eux. Ceci me semble assez juste et à méditer mais si c’est a posteriori !  

Barcelone (Catalogne, Espagne)

Rédigé par Marie Rose Moro le Vendredi 11 Août 2017


Eclats de rire, MR Moro 2017
Eclats de rire, MR Moro 2017
Est ce qu’on choisit un homme pour la vie ? Avant c’était différent dit la plus enjouée. Ma mère a connu un seul homme, mon père, elle s’est mariée avec lui et vit encore avec lui. Moi, j’en suis à mon troisième et j’ai moins de trente ans. Si j’avais du vivre avec mon premier novio (fiancé) cela aurait été dommage ! C’était un typique malagueño de la rue (habitant de Malaga), un bruto (ce qui signifie à la fois quelqu’un d’un peu brut mais aussi rustre et simple). Mon fiancé actuel est plus doux. Il a une maison à la montagne, la sierra, et l’appartement dans lequel il vit à Malaga. Tiene mas salero ! Littéralement, il a plus de sel. Le mot salero est un de mes mots préférés en castillan, parfaitement intraduisible dans sa force, c’est un mot qui va droit au but. Avoir du sel c’est une grande qualité dans la vie et pas seulement malagueña. La jeune femme et sa tante se lèvent et laissent leur place à deux jeunes mamans de Malaga qui s’assoient avec une jolie petite fille prénommée Carmen toute potelée et qui mange trop : si tu continues dit la mère, je vais t’abandonner dans un supermarché…. Que de bêtises dites par les adultes aux enfants !        

Malaga (Andalousie, Espagne)

Rédigé par Marie Rose Moro le Mercredi 2 Août 2017


1 2 3 4 5 » ... 57
Galerie de photos
HeloiseMarichez
lpetitjouvet_mariongery_clairemestre_moro
colloque2010_Bordeaux_LPetitJouvet_Mestre_Moro
revuelautre
TaharAbbal
YoramMouchanik_JonathanAhovi
mestre_moro_2014_Lyon
AmaliniSimon
Marie-Eve Hoffet
revuelautre
moro_cambodge_2012


Site créé par Sophie Haberbüsch-Sueur pour Marie Rose Moro dans le Portail Transculturel.eu