Menu
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Vulnérabilités en situation transculturelle



Objectif
Initier une réflexion pour permettre aux professionnels de terrains, (éducateurs, infirmiers, assistants sociaux, médecin, psychologues, traducteurs…) d’acquérir des outils qui leur permettront de savoir repérer, identifier les vulnérabilités en situation transculturelle, et de mieux les accompagner dans la protection de l’enfance, et les lieux où ils vivent.
Méthodes 
Analyser les problèmes pratiques des professionnels, par des réflexions croisées des travailleurs sociaux, des cliniciens et des chercheurs (anthropologues, etc.). Les causes des malentendus, des incompréhensions et des mésinterprétations seront analysées. Les facteurs de résistance et de désinvestissements des mesures d’accompagnement seront examinés. Et à chaque fois des outils pour y remédier et les facteurs de résilience seront élaborés et partagés.
Thème spécifique de l’année
La vulnérabilité est un état de fragilité d’un sujet. Elle se traduit par une moindre résistance face à l’hostilité de la nature, de la société et de la maladie. La migration en est un facteur spécifique pas toujours suffisamment pris en compte. La vulnérabilité peut être innée ou acquise. Quelle que soit son origine, elle peut être surmontée par un travail d’accompagnement et d’élaboration. C’est la résilience et la créativité ! Telle peut être regardée l’ambition de la Protection de l’enfance. Mais les difficultés d’accompagnement des familles d’immigrés dans le champ de la protection de l’enfance nous interpellent sur nos outils d’accompagnement et nos représentations de ce qui fait souffrance à l’enfant de migrants, et de ce dont il a besoin, pour bien grandir et s’épanouir. C’est pour cela qu’un espace doit ouvrir le questionnement et la réflexion sur les besoins des professionnels, pour bien accomplir leur mission, dans l’intérêt réel de l’enfant. Cette année les questions de l’adolescence, des Mineurs Non Accompagnés, des situations de la périnatalité qui interpellent la protection de l’enfance, ainsi que celle des « refus » de soins permettrons de réfléchir sur les préoccupations des professionnelles et les représentations de l’enfant dans d’autres cultures.

CALENDRIER : un mercredi par mois de 17h30 à 19h30
22/01/20, 25/03/20, 29/04/20, 27/05/20, 24/06/20
Salle Smadja, Maison des adolescents de Cochin
Il est impératif de respecter les horaires de début et de fin de séminaire
Renseignements et inscriptions : floriane.crine@aphp.fr
 









Liens partenaires




- Tous droits réservés © AIEP 2016