Menu

Une “Ethnolinguiste à l'ouest" vient de nous quitter



PAR SERGE BOUZNAH



14 janvier 2022, Sybille de Pury, mon amie nous a quitté.
Elle a choisi d’explorer seule un nouveau chemin, accompagnée jusqu’à ses derniers moments par ses enfants, Sarah et Samy.
Elle nous a laissé avant de partir un témoignage de son intelligence et de sa vivacité d’esprit en décrivant dans un podcast le parcours de la migration linguistique de la figue de barbarie.

Écoutez-la, cela vaut vraiment le détour…


 
figue_episode_1.mp3 S de Pury - La figue d...  (73.8 Mo)



 
figue_episode_2.mp3 S de Pury - La figue de barbarie - Épisode 2.mp3  (73.49 Mo)


figue_episode_3.mp3 S de Pury - La figue de barbarie - Épisode 3.mp3  (79.12 Mo)


La pratique transculturelle implique des rencontres, avec les patients naturellement mais aussi avec des professionnels qui vont nous marquer.
Incontestablement Sybille de Pury fait partie de ceux-ci. La consultation d’ethnopsychiatrie que Tobie Nathan avait installé en 1988 dans le Centre de PMI de Villetaneuse, au fin fond du 93 était le lieu ou des cliniciens de tout bord venaient se former. Mais que venait faire une linguiste du CNRS dans cette entreprise ? L’entretien qu'elle a accordé à Lotfi Nia dans le numéro de la revue L’autre consacré à la médiation transculturelle nous apporte des réponses sur l’originalité du parcours et de la pensée de Sybille de Pury.
Retrouvez l'intégralité de l'entretien dans le document ci-dessous

 

           









- Tous droits réservés © Centre Babel 2016