Menu
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Psychothérapies psychanalytiques de l'adolescent


Destiné exclusivement aux ETUDIANTS DES – DESC – DFMSA,
Validant pour le DES de psychiatrie et le DESC de pédopsychiatrie


Thème : Temps et psychothérapie à l'adolescence

« Le temps est un grand maître, il règle bien des choses » disait Corneille. Pour le psychothérapeute d’adolescent, de
prime abord, l’inscription du soin dans une temporalité qui rompt avec l’urgence, l’impatience, paraît une nécessité...
mais le temps prend vite des formes plus complexes, parfois paradoxales. Nous définissons avec l’adolescent un
cadre qui permet de construire un espace relationnel, un espace protégé au sein duquel les règles sociales habituelles
sont modifiées, un temps suspendu à la mesure de l’atemporalité de l’inconscient. Et cependant, nous savons que la
fréquence des séances, leur durée, et les variations auxquelles elles peuvent être soumises peuvent constituer autant
de freins que de leviers puissants. Nous savons également que l’adolescent est pris dans la temporalité du
développement biologique, neurocognitif, psychologique et social. L’inconscient ignore le temps mais nous ne
pouvons nous abstraire du temps qui passe, et la temporalité de la psychothérapie avec son début et sa fin, ne peut
ignorer celle du changement mais aussi de la scolarité, de la famille…Nous constatons vite comme cette notion de
temps peut prendre un aspect vertigineux nous projetant dans des questionnements multiples, pour beaucoup
essentiels à notre travail avec les adolescents, mais peut être trop souvent implicites. Nous tenterons avec nos
conférenciers d’expliciter certaines de ces figures du temps, dans et autour de nos pratiques.

Public concerné : psychologues, psychiatres, psychanalystes, internes en psychiatrie, étudiants de M2 en P. clinique 

Hôpital Cochin/Université de Paris Descartes - Maison des Adolescents - Maison de Solenn
Pr Marie Rose Moro

Avec l’aide de l’Association Internationale d’EthnoPsychanalyse (A.I.E.P.)

Calendrier et intervenants

B. FALISSARD (22/10/18), A. PERIER (14/11/18), F. MARTY (12/12/18), Y. LOISEL (09/01/19), D. LAURU
(13/02/19), V. ESTELLON (13/03/19), M.R. MORO (10/04/19), F. HOUSSIER (15/05/19), A. BRACONNIER
(12/06/19)

Bibliographie

Ansermet, F. (1999) Clinique de l’origine. Lausanne, Payot.
Despland, J.N., Gilliéron, E., Bovet, J., Spanioli, J. (1994) Les interruptions précoces de psychothérapies : étude rétrospective.
Psychothérapies, 14, 3-15.
Denis, P (2001) Le travail du présent, Revue Française de Psychanalyse, 65/3: 731-740.
Ferenczi, S. (1928) Le problème de la fin de l’analyse in OEuvres complètes, IV. Paris, Payot, 1974, pp 43-52.
Freud, S. (1950 (1895)) Esquisse d’une psychologie scientifique, in La naissance de la psychanalyse, Lettres à W. Fliess, Notes et
plans, (1887-1902). Paris, PUF, 1956, pp 308-396.
Freud, S. (1916) Ephémère destinée, in Résultats, idées, problèmes, I. Paris, PUF, 1984, pp 233-236.
Freud, S. (1937) L’analyse avec fin et l’analyse sans fin, in Résultats, idées, problèmes, II. Paris, PUF, 1985, pp 231-268.
Loisel, Y (2018) Le complexe traumatique. Fonctionnement limite et trauma, Paris, MJW.
Marty, F. (2005) Initiation à la temporalité psychique. Que serait la temporalité psychique sans l’adolescence ? Psychologie
clinique et projective, 1/11, pp 231-256.
Périer, A. (2014) Psychothérapies psychanalytiques à l’adolescence, Paris, Armand Colin.

Informations

Salle Lebovici (à côté de l’accueil), Maison des adolescents de Cochin.
Il est impératif de respecter les horaires de début et de fin de séminaire.
Renseignements et inscriptions : Sophie Wéry  : 01 58 41 28 01 - Fax : 01 58 41 28 03
Ces séminaires sont assurés dans le cadre de l'AIEP (Association Internationale d’EthnoPsychanalyse).
 
seminaire_ppa.pdf seminaire_PPA.pdf  (271.99 Ko)








Liens partenaires




- Tous droits réservés © AIEP 2016