Menu

Mères d’ailleurs, bébés d’ici, des pratiques autour de la naissance qui perdurent en se réinventant



Etant donné le contexte actuel, la France qui a toujours été un pays d’immigration, se voit sollicité ainsi que d’autres pays européens par des milliers de migrants fuyant la guerre et les violences subies dans leurs pays. De nos jours, la migration reste une problématique très présente dans le discours politique mais qu’on retrouve par ailleurs dans la vie quotidienne de tous les jours. Parler de ce sujet d’actualité amène à se questionner sur la parentalité et la petite enfance qui sont des étapes marquantes et déterminantes dans la vie d’un petit enfant dès son plus jeune âge ainsi que des parents. Mais toute parentalité a été précédée par une période de maternité qui est universelle quelles que soient la culture et la société. Des lieux ont été pensés et créés pour l’encadrer par des pratiques et des savoir-faire institués. Il existe une pluralité de façons d’accueillir un nouveau-né. Parler de l’accueil du nouveau-né nécessite de s’intéresser à tout ce qui est fait, dit ou envisagé en vue de préparer l’arrivée du bébé et d’accompagner les futurs parents, notamment les mères dans leur rôle de parentalité.

C’est aussi parler de l’ensemble des soins et des pratiques qui peuvent être d’ordre médical ou relevant du cadre traditionnel, voire familier ou coutumier. De nos jours, ces pratiques peuvent trouver une nouvelle résonnance car se réclamant comme « réinventées », d’où l’intérêt d’interroger et de réfléchir, si jonction il y a, à la complémentarité ou à la réappropriation en ce qui concerne ces façons de faire et de transmettre.

S’intéresser à la maternité, chez la femme et la petite enfance, revient à interroger les liens mère-enfant et à aborder les pratiques qui encadrent et instituent cette période, en essayant de décoder et de mettre du sens dans ces différentes façons d’accueillir et de prendre soin d’un nouveau-né. Sans oublier que la pluralité de ces pratiques de maternage, aussi bien institutionnelles que dites « traditionnelles », restent influençables en fonction du contexte social, économique, culturel, politique et international.

L’accès à cette ressource est réservé aux adhérents et donateurs de l'AIEP ou aux formateurs du Centre Babel.

Mères d’ailleurs, bébés d’ici, des pratiques autour de la naissance qui perdurent en se réinventant
Rédigé le Mardi 4 Avril 2017




- Tous droits réservés © Transculturel.eu, AIEP, Centre Babel 2016