Menu

Marie Rose Moro, Présidente de l'association qui gère le Centre Babel



Marie Rose Moro, Fondatrice et Présidente de l'Association Internationale d'EthnoPsychanalyse est psychiatre, professeur de psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent à l'université Paris Descartes et psychanalyste française. Elle dirige la maison des adolescents, la Maison de Solenn.
Elle est spécialiste de psychiatrie transculturelle, d'ethnopsychiatrie et d'ethnopsychanalyse.


Marie Rose Moro
Marie Rose Moro

Formation

Après des études de médecine et de philosophie, elle entame un double cursus de psychiatrie et d’anthropologie.

En 1988, elle soutient une thèse de médecine avec spécialisation en psychiatrie, sous la direction de Philippe Mazet, intitulée : "Introduction à l'étude de la vulnérabilité spécifique de l'enfant de migrants", dans laquelle elle étudie les « interactions mère-enfants », et souligne « l'intérêt de prendre en compte la spécificité culturelle de la famille et la situation transculturelle de l'enfant, pour saisir sa réalité clinique, réalité singulière et complexe » (notice du SUDOC consultable en ligne).

En 1991, Marie Rose Moro soutient une thèse en sciences humaines sous la direction de Tobie Nathan sur "La construction de l'interaction. Fonctionnement des représentations culturelles dans les psychothérapies mère-enfant" à l'Université de Paris 8.

En 1996 elle soutient une HDR, habilitation à diriger des recherches universitaires.

Axes de recherche

Pionnière de la consultation transculturelle pour les enfants de migrants et leurs familles, ses travaux scientifiques concernent les adolescents, les forces et vulnérabilités des enfants de migrants, les dispositifs thérapeutiques, les métissages, le bilinguisme, le traumatisme psychique, etc. Ses recherches l'ont menée à théoriser la vulnérabilité et les besoins spécifiques de l'enfant de migrant mais aussi leur créativité.
Dans ce cadre, elle crée une unité de soin transculturelle destinée aux familles migrantes en 1987 et leurs enfants. C'est le premier dispositif de la sorte pour la seconde génération à Avicenne (Bobigny, banlieue nord de Paris), qui fait suite à l'initiative de Tobie Nathan dont elle suit la formation..

Elle s'intéresse au rôle de l'école, et plus particulièrement à la réussite scolaire des enfants de migrants. Elle mène des recherches sur les bébés, les enfants et les adolescents : enfants de migrants, enfants de couples mixtes, enfants bilingues, enfants adoptés, ou enfants expatriés.

Marie Rose Moro est directrice de recherches au Laboratoire « Psychologie clinique, psychopathologie, psychanalyse » (PCPP - EA 4056).

Une équipe de recherches transculturelles a été mise en place dans l’Unité INSERM 1178 à la Maison des adolescents de Cochin en collaboration avec Paris Descartes et Paris 13.

Un des axes de recherche le plus important ; le parcours langagier des enfants de migrants, vise à montrer les effets bénéfiques du bilinguisme précoce.

Programmes de recherches en cours :
  • Bilinguisme et parcours langagiers des enfants de migrants
  • Psychopathologie des adolescents et facteurs de risque et de vulnerabilité
  • Adopter des enfants d'ailleurs
  • Santé des migrants en Europe
  • Recherche sur la transmission du trauma de la mère à l'enfant
  • Recherche sur l'évaluation des troubles post-traumatiques chez les enfants kosovars
  • Recherche en collaboration avec l'ADOMA sur les enfants vivant dans leurs foyers
  • Recherche en collaboration avec l'équipe de Cécile Rousseau (Montréal, Université de Mac Gill, Canada)
 

Responsabilités institutionnelles

Chef de service de psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent à l'hôpital Avicenne (Bobigny) de 2001 à 2013, elle crée une maison des adolescents en 2004, Casita.

Depuis 2008, elle est chef de service de la Maison de Solenn, maison des adolescents de l'hôpital Cochin AP-HP à Paris.

Depuis 2007, elle est psychanalyste, membre de la Société psychanalytique de Paris

Depuis le séisme de 1988 en Arménie, elle s'est engagée au sein de l'ONG Médecins sans frontières (MSF)

Enseignements

Recrutée comme chef de clinique et assistante des universités (1989), puis maître de conférences (1992-1996), elle est nommée professeure de psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent au CHU Avicenne (Université Paris 13, 2000-2008), puis au CHU Cochin (Université Paris Descartes, (Sorbonne Paris Cité). 

Elle est responsable du diplôme universitaire (DU) de psychiatrie et compétences transculturelles à l'université Paris Descartes, participe à la fondation d'un DU en Urgences psychiatriques, aide à mettre en place un enseignement spécialisé européen en psychopathologie de l’adolescent.

Elle collabore au diplôme universitaire de psychopathologie du bébé (Paris 13) et au diplôme inter-universitaire de médecine de l'adolescent

Responsabilités éditoriales

Elle est fondatrice et directrice scientifique de la revue L'autre, Cliniques, Cultures et Sociétés et dirige une collection, La bibliothèque de l'autre, aux éditions La Pensée sauvage.

Bibliographie


Sur le Web


En savoir plus


           









- Tous droits réservés © Centre Babel 2016