Menu
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

Le plaisir de parler plusieurs langues



"Fragments de G Hopkins" (MR Moro)
"Fragments de G Hopkins" (MR Moro)


Des bons vœux pour tous et un souci particulier pour notre langue maternelle
 
« Ta langue n’est pas ton habit mais plutôt ta peau ! » disait Freud à Zweig (1936), ceci reste vrai aujourd’hui et sera notre devise de 2019, pour dire le souci de cette langue qui nous habite au berceau, qui nous berce et ensuite qui nous transmet le désir de langue, de toutes les langues et le désir de l’autre. Mais, cette phrase de Freud, je la mettrais volontiers au pluriel pour dire l’importance des langues, de toutes les langues qui nous habitent et qui nous permettent d’advenir, de parler, de voyager, de soigner, d’être et d’être reliés aux autres. C’est pourquoi cette année sera aussi celle de l’Elal d’Avicenne qui permet de valoriser toutes les langues maternelles des enfants. Vous pouvez retrouver cet outil sur le site de l'AIEP et même vous former à l’outil si vous le souhaitez.

En 2019, l'AIEP continuera ses combats pour les migrants et leurs enfants, pour la pluralité des langues, pour l'accès aux soins de tous les migrants à la santé et aux soins psychiques. Le prochain colloque de L'autre et de l'AIEP aura lieu à Amiens sur les effets des conflits le 24 et 25 mai 2019, vous pouvez consulter le programme et vous inscrire dès maintenant : Conflits, guerres et traumas : témoigner, soigner, reconstruire .

Et n'oubliez pas, l'AIEP a besoin de vous pour poursuivre ses combats et rendre le monde plus généreux et plus juste. Soutenez-nous en devenant membre de l'AIEP ou en faisant un don  .

Bonne année soucieuse des langues de l’autre, bonne année polyglotte

Marie Rose Moro


Illustration : "Fragments de G Hopkins" © MR Moro.









Liens partenaires




- Tous droits réservés © AIEP 2016