Menu



Suivez-nous


Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager

L'AIEP et la recherche


Quelques exemples d'implications de l'A.I.E.P. dans des actions de recherches en ethnopsychiatrie, ethnopsychanalyse, dans le travail clinique et social du champ transculturel.


Marie Rose Moro et coll.

1. La vulnérabilité spécifique des enfants de migrants - modalités d'évaluation et de prise en charge (avec Q. de la Noë et F. Giraud) 

2. Construction de la résilience des enfants de migrants (combattre et réparer) Conceptualisation de la résilience et implications cliniques 

3. Mise en place d'un dispositif d'évaluation des psychothérapies parents-bébés en situation transculturelle (avec I. Réal) 

4. Analyse des processus interactifs de la traduction en situation clinique (avec A. Abdelhak et I. Idris) 

5. Études sur le P.T.S.D. (Post Traumatic Stress Disorder) et les autres conséquences des traumas extrêmes (avec Thierry Baubet) 

6. Lupus et facteurs psychiques : stratégies de coping (avec O. Bricou) 
- Présentation de la recherche 
- Résultats de la recherche  

7. Processus d'adaptation chez les demandeurs d'asile (recherche SONACOTRA avec F. Heidenreich, J.F. Bouville et L. Atlani)
- Présentation de la recherche  
- Rapport d'étude sur le site de la SONACOTRA 
- Interview de Marie Rose Moro sur le journal d'information de la SONACOTRA (Horizon n°43, novembre-décembre 2003 - janvier 2004) 

Gesine Sturm

Thèse de doctorat en co-tutelle (Université Paris XIII et Université de Brême, Allemagne) soutenue en 2005 sur le thème : <a class="yahoorte_class" href="http://www.transculturel.eu/docs/LibrairiesMemoiresTheses/these_gs.pdf" target="_blank" title="http://www.transculturel.eu/docs/LibrairiesMemoiresTheses/these_gs.pdf">Les thérapies transculturelles en groupe « multiculturel ». Une ethnographie de l'espace thérapeutique</a> (Thèse in extenso)&nbsp;

Yoram Mouchenik

Étude clinique transculturelle auprès d'enfants kanak et de leurs familles des Îles Loyauté de Maré et d'Ouvéa en Nouvelle-Calédonie à partir d'une pratique psychothérapeutique à domicile (spécificité de cette recherche). Ce travail s'appuie sur les représentations de la maladie, sur des itinéraires thérapeutiques et sur l'usage du pluralisme médical. Une thèse d'anthropologie a été soutenue sur ce thème en 2000 (EHESS) : L'enfant vulnérable : trois études psychothérapiques de l'enfant en pays kanak (Nouvelle-Calédonie) et un livre est paru en 2004 aux éditions La Pensée sauvage, dans la collection "Bibliothèque de L'autre" : L'enfant vulnérable. Psychothérapie transculturelle en pays kanak (Nouvelle-Calédonie).

Mohand Ameziane Abdelhak

L'errance des jeunes et des professionnels. Cette recherche a pour objectif de créer de nouveaux dispositifs sociaux d'accompagnement en s'appuyant sur l'ethnopsychiatrie comme méthode.

Danièle Pinon-Rousseau

Effets du conte bilingue sur l'évolution maturative des enfants de migrants africains de 6 à 8 ans. Une thèse de psychologie a été soutenue en octobre 2003 sur ce thème : Le conte bilingue : lien entre les deux milieux référentiels de l'enfant de migrants d'Afrique noire.

Thierry Baubet

1. Traumatisme psychique et violence extrême, aspects transculturels 
2. Méthodologies d'étude des théories étiologiques des patients (DEA en 2000) 
3. Troubles psychiques dans la sclérodermie systémique

Olivier Taïeb

- Itinéraire thérapeutique des patients toxicomanes : Projet Hospitalier de Recherche Clinique " Impact de la représentation de la maladie dans la prise en charge des patients toxicomanes. Analyse longitudinale " (avec O. Taïeb, T. Baubet, S. Chevret, A. Biadi-Imhoff...). 
- Une thèse de psychologie a été soutenue en décembre 2006 sur le thème : Les histoires des toxicomanes. Narration et lecture dans les addictions (Résumé) 

Jérôme Pradère

Guérison des enfants drépanocytaires greffés.

Dalila Rezzoug, Malika Bennabi, Geneviève Serre, Karine Grouiller, Habsatou Diallo, Taïeb Ferradji, Marie Rose Moro


Bilinguisme L'équipe pluridisciplinaire du service de psychopathologie de l'enfant et de l'adolescent de l'hôpital Avicenne mène actuellement une recherche sur le bilinguisme à partir d'un double questionnement issu de la rencontre avec des familles de migrants. 
Alors que la plupart des enfants issus de la migration (primo arrivants ou enfants de migrants) apprennent très vite la langue française à l'entrée à l'école, certains restent dans l'inter langue, ne peuvent réaliser le passage d'une langue à l'autre. 
Quels sont les facteurs déterminants dans ce processus ? 
D'autre part, quels sont les paramètres qui entrent en jeu dans la transmission de la langue maternelle ou dans son échec de transmission ? 
La population d'étude concerne des enfants âgés de 5 à 9 ans et leurs parents. 
Une partie de l'échantillon est constituée à partir d'une population scolaire de Seine-Saint-Denis. Une autre est issue des patients et familles accueillies dans le service de psychopathologie de l'enfant et de l'adolescent. 
La phase exploratoire s'organise autour d'une double évaluation : 
- L'histoire langagière des familles, marquée par l'histoire de la migration et d'éventuels traumatismes. 
- L'évaluation orthophonique du niveau des deux langues parlées par l'enfant.

Geneviève Serre, Valérie Plard, Marie Rose Moro

Jusqu'à présent, les possibilités de reproduction étaient contenues à l'intérieur de bornes naturelles et culturelles : "au pire" on ne pouvait pas avoir d'enfant, normalement on devait en avoir. La conjonction actuelle, entre mutation culturelle et bouleversement technique, amène de nouvelles questions mais permet avant tout de percevoir à quel point la question du désir d'enfant est centrale. Mais quel est ce désir, quelle en est sa nature ? Pour tenter de répondre, une recherche est en cours autour du désir et du refus d'enfant, recherche comportant plusieurs domaines : le désir d'enfant chez les couples homosexuels (M.R. Moro), chez les personnes transsexuelles, et chez ceux qui disent ne pas vouloir d'enfant. Le non désir d'enfant

• Le but de cette recherche est d'essayer de comprendre ce qui va amener un homme ou une femme à faire le choix de ne pas avoir d'enfant. Elle recueille les motivations conscientes de cette décision, son origine, sa temporalité, mais aussi tente d'appréhender des éléments plus implicites en recueillant des informations sur les souvenirs d'enfance, les rêves ou les relations intrafamiliales. 
La première phase concernant "ceux qui ne veulent pas d'enfants" a permis de mettre en évidence l'influence de la qualité des liens d'attachement dans cette décision (liens aux ascendants, aux conjoints et représentations du lien à l'enfant). Actuellement, cette recherche se poursuit et s'intéresse aussi aux hommes.

• Critères d'inclusion : l'âge minimum d'inclusion est vingt et un ans (plus jeune : on sait que la moitié des adolescents disent ne pas vouloir d'enfant, mais ceci s'intègre dans une problématique différente). En dehors de cela, tout homme ou femme qui fait ou a fait ce choix peut rentrer dans l'étude quel que soit son âge. Il suffit qu'il accepte de faire un ou deux entretiens de recherche. 

Mémoires


Thèses


​Autres activités de l'A.I.E.P. dans le champ de la prévention


1- Prévention des troubles des relations mères-bébés (Marie Rose Moro) 
2- Prévention de l'échec scolaire (Danièle Pinon-Rousseau) 
3- Sida et migration (Isam Idris, Taïeb Ferradji)

Prix

Prix Poster de L'Encephale
Baubet T, Serre G, Ferradji T, Moro MR. Emile Zola et le souci des bébés séparés. 6e Congrès de L'Encéphale. Paris, 24-26 janvier 2008.

Prix de la recherche - Le Monde
Mansouri M. Révoltes intimes et collectives : les adolescents français, descendants d'ex-colonisés algériens, dans les "émeutes" de 2005 (Thèse soutenue le 26/11/2011) : article paru dans Le Monde, 16/11/2012
 

Médiathèque Abdelmalek Sayad, Cité nationale de l'Immigration

Dépôt de travaux universitaires à la médiathèque Abdelmalek SAYAD (Cité Nationale de l'Histoire de l'Immigration)



AIEP








Liens partenaires




- Tous droits réservés © AIEP 2016