Menu




Être « comme mère », être commère : réflexions transculturelles au sujet de la projection de l’identité maternelle sur l’éducatrice en centre d’hébergement pour adolescents isolés étrangers



Je travaille depuis 8 ans comme éducatrice spécialisée dans un Centre d’Hébergement et de Réinsertion Sociale parisien accueillant des jeunes âgés de 16 à 25 ans. Si jusque-là la proportion de jeunes avec une situation administrative précaire restait marginale sur la structure, depuis 2015 nous observons une modification radicale du public accueilli. En effet, les acteurs de terrain ont dû solliciter des hébergements face au nombre croissant de jeunes adolescents étrangers repérés. Ces jeunes, dont l’Expertise d’Age Osseux vient souvent contredire leur âge, ne sont considérés comme ni mineurs, ni majeurs. Ils font ainsi face à un refus d’assistance éducative de l’ASE, parfois à la confiscation de leurs documents d’identité et, dans tous les cas, à une nouvelle blessure narcissique, cette décision de justice allant jusqu’à nier leur identité et leur filiation (Bricaud, 2006).
Dès lors, mes pratiques éducatives ont été bouleversées et m’ont conduite à réfléchir à la manière de rencontrer ces jeunes adolescents, mais aussi à la représentation que ces jeunes pouvaient se faire de ma place d’éducatrice spécialisée auprès d’eux. Comment penser l’autre et ses représentations tout en prenant en compte, du mieux que je pouvais, son monde culturel et son fonctionnement individuel ? D’autant que cet autre, jeune adolescent venu d’un ailleurs souvent inconnu du travailleur social, est un être en devenir, en cours de processus, pris dans des transitions multiples, à plusieurs niveaux, conscientes et inconscientes (Delporte, 2015).

L’accès à cette ressource est réservé aux adhérents et donateurs de l'AIEP ou aux formateurs du Centre Babel.

Être « comme mère », être commère : réflexions transculturelles au sujet de la projection de l’identité maternelle sur l’éducatrice en centre d’hébergement pour adolescents isolés étrangers
Rédigé le Lundi 11 Juin 2018




- Tous droits réservés © Transculturel.eu, AIEP, Centre Babel 2016