Menu

Naissance et maternité en exil


           



Naissance et maternité en exil
Il y a mille et une façons d'être père et d'être mère comme le montrent les travaux nombreux des sociologues et des anthropologues . Toute la difficulté réside donc dans le fait de laisser de la place pour qu'émergent ces potentialités et que nous nous abstenions de tout jugement sur « la meilleure façon d'être père ou d'être mère ». 

Traditionnellement la grossesse est un moment initiatique où la future mère est nécessairement portée par les femmes du groupe : accompagnement, préparation aux différentes étapes… La migration entraîne plusieurs ruptures dans ce processus de portage et de construction du sens.
De plus, les femmes sont confrontées à des manières de faire médicales qui ne respectent pas les moyens de protection traditionnelle. Ces pratiques médicales occidentales sont parfois vécues comme violentes, impudiques, traumatiques.   
Les éléments culturels se mêlent et s’imbriquent avec les éléments individuels et familiaux de manière profonde et précoce. Même lorsqu'on croyait l'avoir oubliée, la grossesse, par son caractère initiatique, nous remet en mémoire nos appartenances mythiques, culturelles, fantasmatiques.
 
Comment se protéger en exil ? Comment avoir de beaux enfants ? Quand pour certains, la grossesse ne doit pas être annoncée, ou quand pour d'autres les rêves doivent être gardés, interprètés et respectés car c'est l'enfant qui parle...
Comment accompagner les femmes au moment de l'accouchement, moment technique et public. Il y a mille et une façons d'accoucher, d'accueillir l'enfant, de lui présenter le monde puis de penser son altérité.
Ces éléments de l'ordre du privé dans l'exil vont parfois s'opposer aux logiques extérieures médicales, psychologiques, sociales et culturelles.

Thèmes

  • La migration des femmes et la maternité en exil
  • La maternité dans différentes cultures
  • Fécondité, stérilité : Être mère dans la migration
  • Troubles des interactions précoces mère-bébé
  • Manifestations transculturelles de troubles psychiques liés à la maternité
  • Modalités culturelles de protection des bébés : massage, emmaillotage, etc.
  • La grossesse des jeunes filles et les rapports avec les professionnels
  • Pour un accompagnement et une prévention culturellement éclairée

Public

Médecins, sages-femmes, infirmières, psychologues, travailleurs familiaux, personnel des PMI

Méthodes pédagogiques

  • Exposé théorique
  • Présentation de situations cliniques

Responsables

Responsable pédagogique : Marie Rose Moro

Directeur : Serge Bouznah

Coordinateurs des actions : Sophie Maley
 

Naissance et maternité en exil






- Tous droits réservés © Centre Babel 2016